La tempête joue un air de danse

Text by Heinrich Heine (1797-1856)
Traduit en français par Joseph Massaad 

deutsch - english


La tempête joue un air de danse,
Elle siffle et gronde et mugit;
Hourra! Comme le petit bateau tangue!
Quelle est sauvage et gaie, la nuit!

La mer enragée érige
Une montagne vivante d'eau;
On voit s'ouvrir un gouffre ici,
Et un empillement blanc, là-haut.

De la cabine, on entend résonner
Un vomissement, une prière, un juron;
Je me maintiens fermement au mât,
Et souhaite tant être à la maison.