C'est une nuit bien fraîche qu'est la mort

Text by Heinrich Heine (1797-1856)
Set by Johannes Brahms (1833-1897), op. 96 no. 1
Traduit en français par Joseph Massaad 
deutsch | english


C'est une nuit bien fraîche qu'est la mort,
La vie est un jour étouffant.
La nuit tombe, je sommeille déjà,
Le jour me fatigue, je m'endors.

Par dessus mon lit, un arbre s'élève,
Un tout jeune rossignol y chante;
Son chant est un pur chant d'amour,
Je l'entends même dans mon rêve.