Les années viennent, les années passent

Text by Heinrich Heine (1797-1856)
Traduit en français par Joseph Massaad 

deutsch - english


Les années viennent, les années passent,
Des hommes naissent, et puis ils meurent,
Mais, elle ne pourra jamais s'éteindre,
La passion qui brûle dans mon cœur.

Je voudrais te voir une fois de plus,
Et murmurant, l'âme en peine,
Tomber à genoux et te dire:
« Madame, c'est vous que j'aime! »