Oui, ce sont bien les mêmes yeux

Text by Heinrich Heine (1797-1856)
Traduit en français par Joseph Massaad 

deutsch - english


Oui, ce sont bien les mêmes yeux,
Qui m'acceuillaient avec amour,
Et ce sont bien les mêmes lèvres,
Qui adoucissaient tous mes jours.

Et c'est aussi la même voix,
Qui, autrefois, me plaisait tant,
Mais moi, je ne suis plus le même,
J'ai bien changé, en retournant.

Enlacé par ses beaux bras blancs,
Dans une douce étreinte amoureuse,
Je suis étendu sur son sein,
L' âme vide et malheureuse.